Energie d’automne

POUMON/GROS INTESTIN

 

Méridien du poumon : il commence au coin externe de la clavicule et se termine au pouce (face interne) (Yin)
Méridien gros intestin : il commence au bout de l’index (côté pouce) et se termine au coin du nez (yang)

L’élément : le métal  la couleur : blanc  sentiment : tristesse (-) courage, droiture (+)


A l’automne, le ciel se retire, la terre et le ciel s’éloignent l’un de l’autre. L’homme perd ses « père et mère » pour acquérir son autonomie : c’est l’âge de la sagesse.

C’est le moment de la récolte (récolte des fruits physiques ou spirituels), de l’engrangement.
L’énergie devient descendante, nous rejoignons nos racines.

 

Le poumon :

Le Qi du poumon contrôle tout le Qi de l’organisme, de la même façon que la respiration est la base de la vie. Il rafraîchit le Qi du corps (à l’inverse du foie qui le réchauffe). Son autre action est de purifier l’énergie respiratoire avant de l’envoyer vers le bas. Une respiration profonde renforce le Qi des poumons. Les poumons sont le siège du PO ( âme corporelle, fluide vital). On dit que le PO est l’âme du sang ; il préside à l’intériorisation, à l’attitude rigoureuse, à la tristesse. Si le PO est fort le sujet est équilibré

 

Le gros intestin :

sa fonction est l’élimination. Sur le plan de l’alimentation mais aussi sur les autres plans. Qu’est-ce la vie m’incite à abandonner. Ai-je tendance à accumuler les choses ou à m’en défaire facilement. 


L’organe des sens :

le nez + la peau. L’odorat est à la fois le sens le plus animal et le sens le plus subtil. Le nerf olfactif aboutit au rhynencéphale qui est aussi le siège de l’intuition. La peau est à la fois un organe annexe de la respiration et un émonctoire.

Ouvrir grand ses narines, se régaler d’odeurs : parfums de la terre, des sous-bois ...

 

La nourriture :

la saveur piquante qui permet une diffusion de l’énergie des poumons et leur humidification.

Pêches, millet, poireau, piment, gingembre, moutarde, navet, radis noir, fenouil, avoine, ciboulette, coriandre, clou de girofle, poivre, basilic, ail, cannelle, menthe, oignon cru. Cuisson lente et mijotée.

 

Importance des exercices respiratoires impliquant le diaphragme, respiration ample.

Massage abdominal (après avoir bu un verre d’eau tiède).

Présence dans les bras, mais aussi enracinement. Favoriser l’expiration thoracique